une nouvelle aventure


Ca y est, nous y voilà à cet article que j'avais hâte d'écrire et que pourtant j'ai repoussé jusqu'à la dernière minute. A chaque fois que j'y pensais, les mots s'enchainaient dans ma tête, j'avais plein de choses à raconter sur le sujet. Mais maintenant que je suis là, mon ordi sur les genoux, je ne sais par quel bout commencer...

Alors je vais aller droit au but.




Demain (ou plutôt aujourd'hui quand vous lirez cet article), je pars pour un peu plus de 3 semaines suivre une formation pour être professeur de yoga. Oh que ça me fait bizarre d'écrire cela ! Mais surtout cela me donne des papillons dans le ventre. Je sais qu'au final cette nouvelle ne va pas changer grand chose à votre quotidien et je suis désolée si, après le teasing de ces dernières semaines, vous vous attendiez à quelque chose de plus rock'n roll. Mais en ce qui me concerne, cette décision est pour le coup sacrément rock'n roll ! Et certainement la meilleure que j'ai prise depuis... des années.
Pour résumer dans les grandes lignes: j'ai fait une école de commerce et j'ai poursuivi dans cette voie après mon diplôme, sachant au fond de moi que je n'étais pas vraiment faite pour cela. Ces dernières années où côté boulot ça a été plus que galère me l'ont d'ailleurs confirmé, car croyez-moi cela a souvent été très dur moralement.
Par ailleurs, ce que je vais dire va peut être paraitre cliché mais pourtant c'est vraiment ainsi que cela s'est passé: je me suis réveillée ce 1er janvier 2017 avec, pour une fois, une réelle confiance en l'avenir et en sachant qu'enfin cette année je trouverai ma vocation professionnelle. Cette année c'est celle de mes 30 ans, et il m'était inconcevable de continuer ainsi, à subir mon incapacité à "me trouver" d'un point de vue professionnel. Car je l'ai déjà évoqué par ici, j'aime travailler, j'aime apprendre, j'aime me remonter les manches et me donner à fond, j'ai besoin d'un boulot qui me plaise et me motive pour être épanouie à 100%. Mon équilibre quotidien ne peut finalement être optimal si ce critère n'est pas pleinement assouvi. Bien sûr je suis consciente qu'à (presque) 30 ans c'est génial d'avoir commencé à fonder une famille et que nous vivons dans un cadre privilégié. Néanmoins, jusqu'à présent il me manquait ce besoin crucial de me passionner pour mon travail.

Je ne sais plus comment l'idée d'enseigner le yoga m'est venue, mais ce que je peux dire est que depuis je me sens confiante, épanouie, et enfin moi-même. Pourtant je ne me suis pas dit "tiens, et si je faisais prof de yoga?" dans ce but justement d'arriver à enfin trouver ma voie, mais je pense que cette idée a germé suite à mon regain de motivation (qui a sans aucun doute joué sur ma capacité à y voir plus clair dans mes envies) ainsi qu'à l'addition de plusieurs petits détails importants: ces personnes autour de moi qui m'ont inspirée et poussée à poursuivre dans cette discipline qui m'apporte tellement et que j'aime tant. Parmi ces personnes il y a Diane, qui est partie faire cette formation en Inde en début d'année et j'ai trouvé cela extrêmement courageux de quitter son enfant (elle a une fille du même âge que Gabin). Cela a fait tombé une "barrière" en moi: 1 mois loin de son enfant c'est long, mais finalement qu'est-ce que c'est au total sur 1 année ou plus ? Si elle l'a fait, alors pourquoi pas moi?
Il y a également Aurélie, ma professeur de yoga qui est à fond avec moi dans ce projet de reconversion et qui m'a énormément inspirée: elle a commencé sa formation de professeur de yoga sans avoir jamais pratiqué avant. Elle a eu le coup de foudre après avoir fait 1 cours en Inde et a dans la foulée entamé sa formation. C'était il y a 5 ans et aujourd'hui, après avoir participé à de nombreuses classes avec différents professeurs, ses cours restent mes favoris. Là aussi une "barrière" est tombée: si je n'avais pas eu son expérience comme exemple je me serais dit "je ne suis pas prête" pour entamer une formation. J'ai commencé le yoga il y a 6 ou 7 ans et même si ma pratique n'a pas été régulière toutes ces années, je sais qu'au fond de moi je suis prête. Néanmoins, elle n'aurait pas été là et cette petite voix dans ma tête qui bien souvent m'empêche d'avancer (vous savez, celle qui vous dit que ce n'est pas le "bon moment") aurait peut être pris le dessus...
Et puis il y a Mathieu, qui m'encourage et me soutien à fond pour tous les moindre petits détails de ce projet.

Finalement, plus j'y pense et plus je me dis que cela est pour moi une évidence: prendre soin de soi, de son corps est déjà quelque chose que j'essaie de transmettre via ce blog, j'aime aider les gens et au travers le yoga j'ai profondément envie de transmettre tout les bienfaits et la magie que cette pratique peut apporter. De plus, dans cette société actuelle ou tout va vite, où la violence est de plus en plus courante, où nous oublions notre corps, nous nous oublions sous couvert d'arguments plus ou moins recevables, il me semble qu'il est plus nécessaire que jamais de prendre soin de soi. C'est peut être un peu naïf ou utopique, mais j'aime à penser que, déjà, ma petite échelle je peux apporter un peu de bien-être aux gens. C'est un peu ma nouvelle mission ah ah !
Et comme j'aime faire les choses à fond, je me lance en parallèle en temps que "coach en cuisine healthy" afin d'aider celles et ceux qui le souhaite à manger plus sain au quotidien. Mais je vous parlerai de tout cela dans un article dédié au Studio des Embruns ;) ! J'ai d'ailleurs créé un compte Instagram pour mon studio où j'ai commencé à publier, n'hésitez pas à me suivre.

Il est désormais temps pour moi de publier cet article écrit d'une traite et sans re-lecture, de fermer mon ordinateur ainsi que mes yeux. J'appréhende (mais je pense que c'est surtout à l'idée de ne pas voir Gabin et Mathieu pendant aussi longtemps, 25 jours pour être précis), j'ai les mains moites, et j'ai surtout hâte. J'ai hâte car demain est un jour qui marquera la limitation entre un "avant" et un "après" dans ma vie, et il n'y a rien de plus excitant que ces moments où l'on sait que tout va basculer, mais l'on ne sait pas encore à quel point...

P.S: je pense qu'à mon retour je vous raconterai tout cela par ici, n'hésitez pas à suivre mes aventures sur mon compte Instagram. Ma formation se déroule au beau milieu des Landes, je ne pars pas loin mais je sens que ce sera tout comme !

P.P.S: si vous venez en vacances sur Biscarrosse, que vous organisez un EVJF sur le sud du Bassin d'Arcachon ou que vous êtes du coin je vous accueillerai avec grand plaisir à mon studio (ou me déplace faire cours chez vous) à partir de juin. N'hésitez pas à me contacter (studiodesembruns@gmail.com) !