cueillette de myrtilles


Il y a 15 jours l'un de mes rêves s'est exaucé: j'ai découvert complètement par hasard que, tout près de chez nous, existait un immense champs de myrtilles où la cueillette était libre. Non pas que je rêve de myrtilles, mais c'est surtout l'envie d'amener Gabin dans des fermes ou exploitations afin de ramasser fruits et légumes. J'ai planté un framboisier et un groseillier dans notre jardin pour faire de petites récoltes, mais je ne me sens pas le courage d'avoir un potager.




D'ailleurs, j'avoue un peu honteusement que je n'avais jamais vu de myrtillier en vrai. Et j'avoue (doublement honteusement) qu'en fait jusqu'à ce que l'on aille en cueillir je n'avais jamais mangé de vraies myrtilles. J'ai mangé des myrtilles achetées chez le primeur ou en magasin bio oui, mais je me demandais systématiquement ce que mis à part d'excellentes qualités nutritionnelles on pouvait bien trouver à ce fruit insipide, voir parfois un peu amer. Mais maintenant, je sais ! C'est doux, fruité, légèrement parfumé, et terriblement addictif. Celles que j'avais goûté jusqu'à présent devaient être congelées, transformées, ... et avaient perdu toute leur saveur. Je regrette juste de ne pas en avoir ramassé plus pour les congeler ! L'exploitation est désormais fermée, il me faudra revenir en juin prochain.
Quoiqu'il en soit, j'avais embarqué ma soeur pour cette petite sortie et nous avons vraiment passés un super moment tous les trois avec Gabin ! Et croyez-moi, il a vite compris le système de la cueillette des myrtilles, même si ce qu'il préférait été surtout de s'assoir et manger celles que nous avions dans nos barquettes...
J'ai fait une excellente tarte avec notre récolte, je vous donne la recette dans les prochains jours!


P.S: pour celles que ça intéresse il s'agit du Domaine des Myrtilles, sur la route entre Parentis et Sanguinet (dans les Landes). Ouvert de mi-juin à début août.
















2 commentaires

Maaademoiselle A a dit…

Le plaisir de la cueillette ! J'ai découvert ce week-end qu'au fond de notre terrain nous avons des tas de mûriers, j'ai hâte ! Et je prévois déjà les vêtements qui ne craignent pas trop pour ma grande gourmande ahah

Marion Beunier a dit…

Ça donne faim!!