comment j'ai trouvé mon équilibre avec les écrans




Je ne sais trop par quel bout commencer cet article, mais je sais que j'ai envie de parler d'une chose: ô combien réduire mon temps passé devant les écrans (de TV, d'ordinateur mais aussi de téléphone) m'a été bénéfique ces derniers mois.




Cela fait bien 2 ans qu'avec Mathieu nous disons que nous allons nous séparer de notre TV car nous ne la regardons pas plus que ça. En parallèle, comme nous sommes les champions pour laisser trainer les choses, la TV est quant à elle restée là et nous avons continué, le soir, à prendre notre diner devant après avoir couché Gabin. Cependant, nous savions que ça n'allait pas durer car il était hors de question pour nous de montrer cet lui montrer cet exemple... mais que voulez-vous, les habitudes ont la vie dure. Gabin se couchait à ce moment là aux alentours de 19h, du coup nous repoussions à "plus tard" cette prise de décision.
Finalement, cela s'est fait tout naturellement puisque notre TV est tombée en panne il y a plus de 6 mois. En tant que maîtres de la procrastination nous avons "remis à plus tard" sa réparation...qui finalement n'a toujours pas été faite et qui, à mon avis, se fera lorsque nous allons la mettre en vente. Quoiqu'il en soit, s'il y a bien une chose sur laquelle nous sommes bien d'accord est que regarder la TV ne nous a pas manqué une seule fois, bien au contraire.
Depuis qu'elle n'est plus là c'est un tout autre rituel qui s'est installé: Mathieu vient avec moi dans la cuisine, on discute de tout et de rien pendant que je prépare le dîner, et nous mangeons assis sur notre immense table de salle à manger qui jusqu'alors nous servait uniquement de bureau. Quel bonheur d'être au calme et de trouver du temps pour parler d'autres choses que du travail (N.B: je travaille avec lui sur sa marque Sen No Sen) !
Et depuis quelques semaines c'est un tout autre rituel qui s'est instauré puisque maintenant que Gabin se couche plus tard nous mangeons tous les 3 ensemble. C'est de loin l'un de mes moment favoris de la journée, le seul en semaine où l'on profite pleinement d'être tous les 3.

De cette désintox de la TV a suivi celle de l'ordinateur le soir, puisqu'avec Mathieu nous aimons bien regarder des séries au lit. J'avais déjà remarqué que cela influençait sur mon sommeil et nous avions décidé de limiter l'ordinateur le soir (1 soir sur 2 voire 1 soir sur 3). Le reste du temps étant pour lire ou discuter avant de dormir. Bon, j'avoue que depuis 10 jours nous faisons une petite entorse à cette règle puisque nous nous sommes fait happer par la saison 4 de Ray Donovan ! Mais nous sommes bientôt à la fin et je vais pouvoir me trouver un nouveau livre à dévorer.

En parallèle, en septembre dernier j'ai cassé mon téléphone et ai récupéré un vieil Iphone 4 dont la qualité des photos était plus que médiocre (quoique j'avais un Iphone 4S, donc c'est un peu même combat) et qui n'avait tellement pas été mis à jour depuis longtemps qu'il lui était carrément impossible de se mettre à la page. De ce fait, impossible d'utiliser des applications avec (je prenais le téléphone de Mathieu pour utiliser mon compte Instagram, c'est-à-dire au compte goutte) et finalement ce téléphone ne m'était utile que pour ses fonctions principales: appeler et envoyer des textos. Adieu les très longues minutes perdues à scroller sur Instagram à tout heure de la journée ou au coucher, et c'est là que l'on se rend compte que l'on perd un temps fou sur les réseaux sociaux ! J'ai d'ailleurs cassé ce téléphone (oui, je suis assez maladroite) le 1er janvier dernier et me suis finalement décidée à en acheter un nouveau que j'ai reçu le 16. Soit 15 jours pile poil sans téléphone. Et vous savez quoi? Il ne m'a pas manqué, c'était même tellement bien d'être coupé du monde... mais ça c'est mon côté ermite qui parle ;)


Conclusion donc de ces 6 mois où les écrans ont été limité dans notre quotidien ? 

Que du positif, vous vous en doutez ! Je dors beaucoup mieux la nuit mais, surtout, je suis beaucoup plus détendue au quotidien. Non pas que je sois de nature stressée, mais disons que je pouvais être irritable facilement. J'ai pris beaucoup de recul avec l'utilisation de mon téléphone: seules 3 applications sont téléchargées (Instagram, Nike + Running et Facebook Messenger) et je passe beaucoup moins de temps à me perdre sur Instagram, dont j'étais et suis encore un peu accro (même si avec leur nouvel algorithme je vois toujours les mêmes comptes et/ou plusieurs fois la même photo ce qui a le don de m'exaspérer).
En parallèle, je suis plus "efficace" lorsque j'utilise mon ordinateur et mon téléphone à des fins ludiques, et je prends un réel plaisir à me promener sur les quelques blogs que je suis ou à me promener sur Instagram. Et lorsque je dérive et que je sens que je perds du temps je me pose cette question "est-ce que tu as vraiment besoin de consulter ce compte/de lire cet article/de visiter ce site/...(au choix) ?" et que la réponse est "non", alors j'arrête tout simplement.
A côté de cela j'ai retrouvé le plaisir de lire des livres, de savourer d'être au calme sans bruit de fond ou lumière bleue. Avec Mathieu nous passons beaucoup plus de temps à discuter de tout, de rien, à faire des projets, et nous sommes rendus compte combien cela nous avait manqué en nous faisant régulièrement la remarque "tu imagines que nous aurions eu cette discussion si nous avions encore la TV?". J'ai un peu honte de l'avouer, mais d'un autre côté je nous félicite de nous en être rendu compte et d'avoir su bien tirer à parti cette panne de TV.
Bien entendu je ne diabolise pas les écrans et ne compte pas aller vers un quotidien "sans". Je me dit que comme pour tout, il ne faut pas tomber dans les extrêmes et trouver le juste-milieu qui nous correspond.
En tout cas, si vous avez de bons livres à me conseiller pour mes lectures du soir je suis preneuse !!! 

Et vous, quelle est votre relation avec les écrans ? 



EnregistrerEnregistrer