kimchi maison - bienfaits et recette



Le kimchi, vous connaissez ? C'est LE "plat" traditionnel en Corée du Sud, initialement à base de choux chinois de radis noir et de concombre auxquels on ajoute épices, gingembre et ail.


C'est d'ailleurs en m'intéressant à la préparation du kimchi que j'ai vraiment découvert la magie de la fermentation. Jusque là j'en avais entendu parler sans vraiment me pencher sur le sujet, et je commence petit à petit à lire des articles à ce sujet que je trouve passionnant. Le kimchi est en effet le résultat de la lacto-fermentation de légumes dans de la saumure (eau très salée), ce processsus (qui est d'ailleurs utilisé dans de nombreuses autres recettes dans de nombreuses cultures) est en fait un mode de conservation des aliments qui, en plus d'empêcher la prolifération des micro-organismes responsables de la pourriture des aliments, va surtout permettre le développement des bactéries lactiques.
Ces bactéries, vous en avez très certainement entendu parler sous le nom de probiotiques (elles constituent la majorité de ces micro-organismes), sont excellentes pour notre flore intestinale qui assure à elle-seule plus de 80% de nos défenses immunitaires. Une flore intestinale en forme est donc synonyme d'un corps et d'un esprit en bonne santé ** !

Le kimchi est ainsi un aliment très riche en:
- probiotiques
- vitamines A (renforce le système immunitaire, excellente pour les yeux et la peau)
- vitamines B (aide à lutter contre la fatigue)
- vitamines C (antioxydant, meilleure assimilation du fer, meilleure défense contre les infections bactériennes/virales)

** je vous conseille de lire le livre Le charme discret de l'intestin si ce n'est pas déjà fait, qui résume et explique très bien le rôle de notre flore intestinale pour notre bien-être général.


Le kimchi maison est très simple à réaliser, j'ai réalisé une vidéo détaillant les étapes (pardon pour la sur-exposition, j'ai eu un bug dans mes réglages et m'en suis rendu compte une fois la vidéo tournée!) mais vous trouverez également les étapes de la recette ci-dessous.
Les quantités sont approximatives, vous n'êtes pas obligées de les suivre à la lettre ;) . Vous pouvez également ajouter du concombre, des poivrons, des radis, ... soit tous les légumes qui vous font envie, sauf les pommes-de-terre !
Le but du kimchi est de conserver toutes les vitamines de ces derniers en évitant notamment de les laver, je vous conseille donc fortement d'acheter des légumes bio.




- pour 1 gros bocal -

2 petits choux chinois (ou 1 gros)
2 carottes
1 pomme
1 oignon
2 petites tête d'ail (ou 1 grosse)
5 cm de gingembre frais 
1 cuillère à soupe de piment d'Esplette (ou autre piment de votre choix) (adaptez la quantité de piment à vos goûts!)
4 cuillères à soupe de gros sel
1 cuillère à soupe de sucre
1 1/2 verre d'eau

* Commencez par émincez les choux chinois (ne le lavez pas afin de conserver les micro-organismes qui le composent). Petit détail, faites attention qu'il n'y ait pas d'indésirables entre les feuilles ! Pour celles qui ne l'ont pas vu dans mes story Insta, j'ai trouvé 3 petites limaces dans celles de mes choux ;)
* Mettez le chou dans un saladier en verre ou en acier, ajoutez le gros sel et 1/2 verre d'eau. Mélangez bien en pressant le choux entre vos mains. Couvrez et laissez reposer 4h à 6h (une nuit grand maximum) afin de faire dégorger le choux.
* Placez le chou dans une passoire et rincez pour enlever l'excès de sel. N'hésitez pas à goûter régulièrement pour être sûre que votre choux n'est pas trop salé, auquel cas vous ne pourrez pas manger votre kimchi.
* Une fois le chou bien rincé et égoutté, remettez-le dans votre saladier.
* Râpez les carottes, coupez la pomme en fines lamelles, pelez et hachez l'ail et le gingembre, et émincez l'oignon.
* Ajoutez tous ces ingrédients ainsi que le piment et le sucre aux lamelles de chou. Mélangez avec les mains, en ajoutant progressivement l'équivalent d'un petit verre d'eau.
* Lorsque votre mélange est prêt mettez-le dans un bocal (n'oubliez pas de le stériliser au préalable - pour ma part je le laisse une dizaine de minutes dans une grande casserole d'eau bouillante), tassez régulièrement afin de chasser l'air.
* Refermez votre bocal et placez-le dans un placard à température ambiante (cela va permettre la fermentation) pour 3-4 jours. Une fois par jour, ouvrez puis refermez votre bocal afin que les gaz produits par l'action de la fermentation puissent s'échapper. Cette étape est indispensable, sinon vous risquez de faire exploser votre bocal !
* Sous l'action de la fermentation votre kimchi va augmenter en volume. Au bout de 3-4 jours votre kimchi est prêt, conservez-le désormais au réfrigérateur afin de stopper la fermentation (la fermentation étant arrêtée, il est inutile désormais d'ouvrir et de refermer le bocal quotidiennement).



Conseils d'utilisation

- Le kimchi se conserve plusieurs mois au frigo.
- Prenez soin à ce qu'il soit dans un récipient bien hermétique et à bien refermer son couvercle après chaque utilisation.
- Vous pouvez cuire votre kimchi, mais gardez en tête que cela tuera les bactéries et que ses bienfaits seront largement amoindris.
- Vous pouvez servir votre kimchi comme bon vous semble: pour accompagner vos viandes/poissons/légumes, pour assaisonner vos plats de riz, dans vos salades, comme condiment, tartiné sur un peu de pain voire même comme dip à l'heure de l'apéro !

Aucun commentaire